L'histoire de Mille... et une femme

C’est en 1996 que commence l’aventure de l’enseigne avec l’ouverture d’une première boutique à Fontainebleau, 10 rue Grande (c’est aujourd’hui l’adresse de la « petite » boutique, réservée aux bijoux et accessoires). Le concept de base, dès le départ, est d’associer vêtements et accessoires coordonnés, en choisissant des produits originaux mis en scène dans des vitrines qui interpellent.

A l’époque le tandem Martine et Georges, son mari, étaient à la tête de 2 activités :

  • une agence commerciale spécialisée dans la commercialisation d’accessoires de mode auprès des boutiques et Grands Magasins d’Île-de-France
  • un studio de stylisme pour Martine

Cette première boutique séduit et marche bien, notamment grâce à l’originalité son offre.

A l’étroit dans ses 38 m², ils décident de dénicher un espace plus grand dans la ville. Et c’est ainsi qu’au cours de l’été 1998, s’ouvre « 1001 femmes » sur 160 m², au 68 rue Grande. Le mélange des styles, des prix, des produits, des couleurs, tout est déjà là !

Une enquête auprès des clientes, réalisée dès les premiers mois, demande ce qui les surprendrait : c’est un défilé qui est suggéré par l’une d’entre elles. Martine comprend immédiatement que c’est la bonne idée et s’y met.

C’est ainsi qu’aura lieu le tout premier défilé « 1001 », au printemps 2001. Dès le départ, les mannequins sont des clientes et c’est le succès. Les deux défilés par an (un par saison) sont aujourd’hui attendus et pris d’assaut lors de chaque édition que Martine et son équipe place sous un nouveau thème à chaque fois.

De défilé en défilé, de saison en saison, de visite en visite, l’esprit de la Tribu ne cesse de croître entre toutes ces femmes, clientes et conseillères qui aiment, sans esprit de caste, se retrouver entre soi autour du « bien être » de la femme moderne.